• Galerie des femmes

    “La révélation” de Zhao Mengge

     “La révélation” de Zhao Mengge
    20 juin au 2 juillet 201935 rue Jacob 75006 Paris

    Exposition de peinture de Zhao Mengge

    Vernissage mercredi 19 juin à partir de 19h en présence de He Yuhong, 
Présidente de l’Union des Artistes d’Asie en France

    « Les corps de femmes de Zhao Mengge sont si joyeux, comme une incarnation de postures que je poursuis dans mes rêves, et m’évoquent instantanément l’artiste Niki de Saint Phalle (décédée en 2002). Je me souviens avoir eu le même sentiment en découvrant ses célèbres Nanas pour la première fois. Je me suis même entendue chuchoter et glousser. Cette joie est cependant dissimulée et intime. Le plaisir en est proportionnel au soulagement qui vient après la douleur.

    Je crois que Niki de saint Phalle et Zhao Mengge durent ressentir ce même sentiment quand elles créaient. Comme l’a dit un jour Niki de Saint Phalle “Il existe dans le cœur humain un désir de tout détruire. Détruire c’est affirmer qu’on existe envers et contre tout.” Quand l’artiste se plonge dans le monde de sa création artistique à l’écart de la vie profane, ce à quoi il/elle doit faire face et ce qui est à explorer n’est rien moins que la question de l’âme. Néanmoins chaque artiste a sa propre capacité de perception et d’expression qui sera déterminante dans la création de son art.

    Tout le monde doit dans une certaine mesure faire face aux questions de vie, de mort, d’amour, de haine, de maladie, de mélancolie et de chagrin. Des femmes comme Niki De Saint Phalle ont connu des épreuves et des tourments importants qui on eu un profond impact émotionnel sur elles. L’art est un remède pour de telles artistes, ou plus précisément un moyen d’auto-guérison. Ils/Elles y trouvent un point d’appui au cœur de la tourmente des émotions comme la peur, la violence, la trahison, l’ espoir et le bonheur, qui leur sert a étayer leur univers.

    Ils/elles sont les maîtres de ce monde qu’ils/elles ont créé : indépendants, apostats, indestructibles et admirables. Zhao Mengge a dit plus d’une fois qu’elle est le Dieu qui crée tout ce qui fait partie de son propre monde artistique. Les personnes habituées a cheminer entre le plaisir et le supplice ont sans doute développé une puissance et une confiance de cet ordre; elles connaissent parfaitement les signes avant-coureurs et les obstacles a surmonter, sans nécessairement savoir quand et où ils vont surgir sur leur parcours. » He Yuhong

    Née à Henan en Chine, Zhao Mengge a étudié à l’Académie centrale des Beaux-Arts et s’est spécialisée dans la peinture à l’huile. Elle vit et exerce son art actuellement à Pékin.
    Elle a été invitée aux États-Unis à l’université de Georgetown en tant qu’artiste associée.
    Elle a exposé dans plusieurs musées nationaux renommés en Chine, et a fait une soixantaine d’expositions à travers le monde. (Paris, New York, Stockholm, Tokyo, Taibei).
    Certaines de ses œuvres sont entrées dans les collections de grands musées (Espagne, Italie, Ukraine, Chine…)