• Galerie des femmes

    Exposition d’Ana Bloom et Eléonore Pironneau

      Exposition d’Ana Bloom et Eléonore Pironneau
    Du 4 février au 25 février 202235 rue Jacob 75006 Paris

    Exposition de photographies Moi, l’Autre d’Ana Bloom et Eléonore Pironneau.
    Vernissage jeudi 3 février 2022 à partir de 19 h
    en présence de la commissaire d’exposition Amélie Pironneau

    « Sauvegarder…la présence de l’autre quand bien même les visages se dérobent.
    Sauvegarder…la présence du sujet quand bien même la photographie le réifie.
    Ana Bloom et Eléonore Pironneau élaborent un travail formel singulier à travers lequel elles interrogent respectivement les capacités de la photographie à restituer des présences, retenues dans leur fragilité à la surface de l’image, en autant de visages en attente d’un regard. »
    Amélie Pironneau, commissaire de l’exposition

    La route des SOUFFLES d’Ana Bloom
    « […] Il est question de visages, d’immersion et de limites dans ces photographies réalisées au cours d’un voyage sur « la route des exils », ce qui répond à son désir d’engagement au sein de la société. L’art pour Ana Bloom procède en effet d’une réflexion sur l’état de la société et de l’histoire contemporaine. […]
    Le souffle comme résistance à l’oubli et à l’effacement.
    […] L’impossibilité de produire l’image d’un visage dans son intégrité, la désagrégation à l’œuvre, sont la traduction de la violence contenue dans l’histoire. […]
    Les visages dans ses photographies sont la mémoire d’autres visages comme autant de présences-absences en attente de notre regard. » Amélie Pironneau
    Ana Bloom est artiste, photographe plasticienne et directrice artistique. Basée à Paris, elle travaille en France et dans le monde entier. Engagée depuis 2015 sur le chemin de la route des Souffles, Breath project.
    Consultez le site de l’artiste

    LOUISE_PELUCHES d’Eléonore Pironneau
    « je ne suis pas fana mais si tu y tiens on fera comme ça », Louise_Peluches
    Le sous-titre de cette série devient un révélateur de ce que les images mettent en scène : la réduction de l’autre au statut d’objet. Sans aller dans le registre de la violence physique, ces photographies évoquent de manière métaphorique la violence plus subtile de l’objectivation ordinaire, et les sentiments que cela fait émerger chez l’enfant – incompréhension, rage, renoncement / soumission ou révolte.
    Le choix de l’artiste de faire le portrait d’un objet expose la mécanique de l’objectification, tout en évoquant les retrouvailles possibles avec l’intégrité du moi.
    Eléonore Pironneau est une artiste française qui vit et travaille à Londres. Sa pratique inclut différents media. Elle crée en 2015 un projet éducatif, Ways of Seeing, destiné à développer la créativité et l’apprentissage du langage visuel pour tous publics y compris le milieu de l’entreprise, sous forme de cours et conférences, ateliers et publications d’articles.
    Consultez le site de l’artiste