• Espace des femmes

    Être femme et rom

     Être femme et rom
    Jeudi 22 novembre 2018 - 19h 35 rue Jacob Paris 6e

    Rencontre avec Katalin Bársony, documentariste et Anina Ciuciu, écrivaine. Toutes deux militent contre les préjugés et pour la richesse culturelle tzigane. Animée par Claire Cossée, maître de conférences en sociologie à l’Université Paris-Est.

    Katalin Bársony (à droite sur la photo) est documentariste et directrice exécutive de la fondation Romedia, basée à Budapest. En 2007, elle initie en Hongrie le projet Mundi Romani, dans le but, dit – elle, de « donner la parole aux Roms » et de montrer la diversité et la richesse culturelles de ce peuple.
    Katalin Bársony est née à Budapest en 1982 d’un père juif avocat et d’une mère rom, fervente militante pour les droits de sa communauté. Tout en menant des études en psychologie sociale, en communication et sociologie des médias qui l’entraîneront jusqu’à Bruxelles, elle s’engage très tôt dans l’action associative.
    Outre ses films pour Mundi Romani, Katalin Bársony a également réalisé Faces of Change, un voyage à travers l’Europe auprès de dix femmes qui refusent toutes la stigmatisation des Roms.

    Anina Ciuciu (à gauche sur la photo) est une écrivaine née en Roumanie qui se revendique Rom et Française. Elle est l’auteure de Je suis tzigane et je le reste (avec Frédéric Veille, City Éditions, 2013) et porte – parole de l’association La voix des Roms. Anina Ciuciu est née en 1990 à Craiva en Roumanie d’un père comptable et d’une mère aide-soignante. Elle migre vers la France à 7 ans où finit par s’installer sa famille, après une période d’errance et de mendicité. En 2012, elle entame des études de droit à la Sorbonne. Frédéric Veille, journaliste à RTL, la convainc alors d’écrire un livre témoignant de son parcours. Après la parution de son livre, elle enchaîne les interventions à la radio, à la télé et dans les journaux, en s’affirmant à la fois Rom et intégrée à la société française. Elle s’attache à démonter, dans l’opinion publique, les préjugés sur la communauté dont elle est issue. Consultez le blog rroms

    Rencontre organisée dans le cadre de la troisième édition de Un Week-end à l’Est consacrée cette année à Budapest qui se déroule du 21 au 26 novembre 2018.
    Consultez le programme sur le site de l’événement.