• Alliance des Femmes

    Rencontre avec le mouvement Femen

     Rencontre avec le mouvement Femen
    Mardi 14 avril 2015 - 19 heures35 rue Jacob 75006 Paris

    Pour la sortie de leur livre Manifeste, les Femen présentent leur mouvement international, leurs analyses, leurs actions, avant un libre débat.

    Femmes héroïques
    Mot d’ouverture de l’Alliance des Femmes pour la Démocratie
    « Dans une brève interview au journal Causette, Antoinette Fouque avait déclaré en mars 2013 : « Je les admire beaucoup, je les approuve, je les trouve belles, efficaces, courageuses, offensives, héroïques.  Leur nudité est une nudité héroïque. Les Femen sont absolument libres et indépendantes, symboliquement et physiquement. En quelque sorte, elles sont nos petites-filles. »
    Presque chaque mot de cette phrase parle à celles, nombreuses à participer à cette soirée, qui ont milité au MLF depuis plus de 45 ans. Le mot « héroïques » est à souligner, et Antoinette l’a repris en d’autres occasions, elle qui s’y connaissait en la matière. Une de ses leçons, que nous devons garder et transmettre, est bien que les femmes ont besoin d’héroïnes. Si possible en grand nombre.
    Puisque les Femen ont continué depuis cette date à agir dans plusieurs pays, à manifester par exemple contre Boko Haram et le rapt des jeunes filles nigérianes (et nous aussi), puisqu’elles ont publié en France leur manifeste actualisé et développé, les inviter à l’Espace des femmes allait de soi, et nous sommes heureuses de leur donner la parole, pour nous dire où elles en sont et ce qu’apporte leur Manifeste, avant un libre débat, comme toujours. »

    femen-manifeste-espace

    Combattre le patriarcat
    Extraits des interventions des Femen
    « Ce système patriarcal, nous l’avons analysé, étudié, pour pouvoir mieux le combattre. Nous analysons en fait trois piliers qui sont pour nous les trois éléments qui permettent au patriarcat de se maintenir et de faire qu’on doive encore se battre aujourd’hui pour nos droits. Le premier pilier, les dictatures qui sont pour nous le paroxysme du patriarcat appliqué à la politique. L’industrie du sexe qui représente pour nous un outil redoutable du maintien du corps des femmes dans le carcan d’une vision masculine et sexualisée de la femme. Les institutions religieuses qui sont aujourd’hui plus que jamais un ennemi à combattre. »  Elvire (Femen)

             «… Ce qui les choque dans la nudité de Femen, ce n’est pas la nudité en soi, c’est le fait qu’on adopte des postures guerrières et vindicatives, qu’on ne soit pas là pour séduire mais véritablement pour revendiquer nos droits. (…)  Au moment où la femme décide elle-même de la manière dont elle veut que son sein soit représenté, et l’usage qu’elle veut lui donner, tout d’un coup ça pose problème, parce que la société patriarcale, aidée de son acolyte premier qui pour nous est la religion, ne supporte pas que le corps des femmes ne soit pas l’extension d’elle-même, la chose qu’elle puisse contrôler. (…) La première question à se poser est de savoir qui décide quand c’est sexuel ou pas. Pourquoi accepter que la problématique avec les femmes soit toujours leur corps, à quel moment il peut se déshabiller, à quel moment il faut le rhabiller? Tantôt, ce sont nos cheveux qui deviennent trop sexuels, tantôt ce sont nos bouches qu’il faut cacher ! Le sein n’est qu’une variante des cheveux, de la bouche, des mains, dans d’autres religions et dans d’autres sociétés.

             « … Il y a aussi ce mythe qu’on entend assez souvent, que Femen n’est qu’action, parce qu’il y a cette idée d’action versus théorie. C’est une illusion. Ce Manifeste n’est que le début de la théorisation de Femen. »  Inna (Femen)

    Lettre ouverte aux femmes du monde
    Extrait du Manifeste Femen
        Vous qui êtes femmes, unissez-vous, révoltez-vous, soyez responsables de votre condition, de la condition des autres, et de la condition des prochaines.
    Nous sommes la moitié de l’humanité, nous possédons au quart, nous mourons au double. Mais nous sommes une force redoutable et notre union peut tout changer. Nous sommes courageuses, solides, endurantes, et déterminées, soyons prêtes à nous battre. Soyons prêtes à ne plus souffrir pour ce que nous sommes, mais à souffrir pour ce que nous voulons.
    Prenons nos responsabilités maintenant,
    Battons-nous,
    N’acceptons plus,
    N’ayons plus peur,
    Révoltons-nous.

     

    Manifeste Femen (les éditions Utopia, 2015) 70 pages – 4 €
    joinfemenfrance@gmail.com
    http://femen.org/
    https://fr-fr.facebook.com/francefemen