• Alliance des Femmes

    Des femmes pour la maîtrise de la fécondité

     Des femmes pour la maîtrise de la fécondité
    vendredi 28 septembre 2018 à 18h30devant l'Opéra Bastille 75012 Paris

    Le 28 septembre 2018, Journée internationale pour le droit à l’avortement, nous nous mobilisons avec toutes les femmes européennes, en solidarité avec les femmes du monde entier.

    Les femmes espagnoles en 2014, les femmes polonaises en 2016, ont fait reculer les tentatives de gouvernements réactionnaires pour restreindre leurs droits et leur liberté. En 2018, les femmes irlandaises ont enfin obtenu ce droit après des années de souffrance.
    Nous sommes toujours aux côtés des femmes argentines dans leur lutte déterminée pour la maîtrise de leur fécondité.
    Ce droit des femmes est partout dans le monde menacé ou refusé par des pouvoirs machistes misogynes qui entendent garder le contrôle de la fécondité des femmes.

    Depuis le début du MLF, en 1968, nous disons « Notre corps nous appartient », et « Nous ferons les enfants que nous voulons», la mobilisation pour l’avortement et la contraception libres et gratuits a été un de nos premiers combats. L’année 1971 a été marquée par deux moments décisifs la publication par le Nouvel Observateur du « Manifeste des 343 femmes » signé par de nombreuses militantes du MLF et des personnalités qui déclaraient avoir avorté, et la première manifestation de rue du MLF à Paris, mobilisation qui a abouti à la promulgation de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse » dite loi Veil en 1975, première étape dans la conquête du droit pour les femmes à disposer de leur corps.

    « Nous allions vers la maîtrise de la fécondité par la Loi sur l’IVG, moment négatif d’un véritable droit à la procréation. Jusqu’à la contraception et au droit à l’avortement, les femmes vivaient une fécondité contrariée c’est-à-dire esclave. » disait Antoinette Fouque qui a élaboré, au-delà de la question de l’avortement, une pensée de la procréation comme compétence « de toute femme comme productrice de richesse. »

    Venez nombreuses ce vendredi devant l’Opéra Bastille.