• Et ailleurs...

    De quoi les nationalismes sont-ils les symptômes ?

     De quoi les nationalismes sont-ils les symptômes ?
    Samedi 6 octobre 2018 - 8h30 à 17h30Maison de l'Unesco (salle II) 7, place de Fontenoy, 75007 Paris

    La Revue Passages-Adapes, l’Espace analytique et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie vous invitent à un colloque sur les nationalismes, des regards croisés sur les conflits d’hier et d’aujourd’hui. Inscription gratuite et obligatoire ici.

    Les États-nations ont partie liée avec l’esprit des Lumières, le libéralisme politique, la raison et le progrès. Le patriotisme est un sentiment vertueux, il vise à la souveraineté nationale et à la cohésion sociale. Le nationalisme, selon Freud, est un sentiment funeste, rétrograde, qui pousse au conflit et à la guerre. L’histoire récente montre la complexité de ce partage.
    La montée contemporaine des nationalismes, notamment au cœur de l’Europe mais pas exclusivement, ouvre plusieurs questions : comment les peuples en viennent à se haïr ? quelle place occupent les religions dans ce repli identitaire ? peut-on comprendre comme une défense face à la globalisation et aux migrations de masse la multiplication des moyens de destruction massive, les luttes fratricides, la construction de murs, le terrorisme sans entrave ? Le bouclier des civilisations, le cosmopolitisme, la démocratie, la tolérance religieuse, la laïcité, la répartition des richesses et le choix de la vie et du bonheur sont-ils encore des antidotes opérants au regard de ces menaces ?
    Ce colloque sur les nationalismes et leurs incidences propose une réflexion pluridisciplinaire et des regards croisés sur les conflits d’hier et d’aujourd’hui.
    Inscription gratuite et obligatoire ici.