• Galerie des femmes

    Daria Surovtseva

     Daria Surovtseva
    Jusqu'au 11 janvier 202035 rue Jacob 75006 Paris

    Exposition L’Intimité d’Éclipse de Daria Surovtseva
    Vernissage vendredi 6 décembre 2019 à partir de 18h
    Du mardi au samedi de 14h à 19h

    La fibre artistique a touché Daria Surovtseva enfant alors qu’elle regardait tomber la neige sur la pierre blanche des églises de Russie. Ces petits flocons devenaient dès lors de petites ballerines du Bolchoï virevoltant avec grâce.

    Cette blanche chorégraphie est vite passée de l’image des forêts enneigées à celle des squelettes du corail puis enfin à l’idée que nos empires de béton pourraient bien, un jour, leur ressembler.
    À travers ses œuvres, c’est la fragilité que l’artiste met en exergue. Fragilité de la nature, fragilité de la vie que l’irresponsabilité suicidaire humaine condamne.

    L’espoir néanmoins parsème cette exposition par la représentation du bouclier. Il est ici l’allégorie de la déesse Diane, de la femme qui donne la vie et par là même permet le renouveau.

    Daria Surovtseva est née en 1980 à Moscou. Fille d’une famille de sculpteurs, naturellement elle se tourne elle-même vers la sculpture et le travail de la matière – papier, porcelaine, bois, etc. Elle étudie à l’Académie des Beaux-Arts de Moscou de 1997 à 2003 puis intègre, en France, une année durant, la Manufacture Nationale de Sèvres. Dès lors, Daria Surovtseva multiplie les expositions dans les musées russes d’art contemporain «Art4Ru», d’Art moderne, de l’Académie des Beaux-Arts et bien d’autres. Souvent récompensée, elle est, entre autres, médaille d’or de La Maison des Artistes de Moscou en 2009 et lauréate «Innovation en Sculpture» de l’école d’ICART à Paris en 2018.
    Elle est, depuis l’année dernière, artiste scénographe au théâtre russe de Paris, «Ma-Art», situé au centre spirituel et culturel orthodoxe russe.

    Consultez le site de l’artiste