• Librairie des femmes

    Beat Attitude, Femmes poètes de la beat generation

     Beat Attitude, Femmes poètes de la beat generation
    Mardi 19 juin 2018 à partir de 19 hLibrairie des femmes 33 rue Jacob Paris 6e

    Rencontre autour de l’anthologie Beat Attitude, Femmes poètes de la beat generation établie par Annalisa Marí Pegrum et Sébastien Gavignet (Éditions Bruno Doucey, 2018).
    Bruno Doucey, éditeur, et Julie Nice, traductrice, liront des poèmes en français et en anglais.

    Diane di Prima, Hettie Jones, Lenore Kandel, Denise Levertov, Anne Walman… longtemps invisibilisées, ces femmes rebelles et anti-conformistes ont été des figures majeures de la contre-culture beat des années 50. À découvrir, enfin !

    Dire Beat Generation, c’est penser à Allen Ginsberg, Jack Kerouac, William S. Burroughs… En un mot, une histoire artistique écrite par les hommes, pour les hommes. Mais voilà que l’histoire littéraire s’ouvre aujourd’hui à deux battants : qu’on le veuille ou non, il y avait aussi des femmes poètes dans le mouvement Beat !

    Des femmes qui arrachent leur liberté au diktat des familles, à la domination masculine et aux carcans sociaux. Des femmes qui créent, inventent, imaginent, explorent, transgressent. Des rebelles, des insoumises, des dissidentes – suffisamment folles pour vouloir changer le monde, suffisamment aimantes pour nous le faire aimer. Sexe, drogue, musique, errance, avortements, bouddhisme  ? Oui, à condition de bien comprendre que le droit d’être rebelle était un privilège masculin dans les années 1950. Un livre choc, indispensable à notre temps.

    Extrait : « et donc jeunes femmes voici le dilemme qui est en soi une solution : J’ai toujours été à la fois suffisamment femme pour être émue aux larmes et suffisamment homme pour conduire ma voiture dans n’importe quelle direction » Hettie Jones